Hautes écoles

 

La Haute École Arc Ingénierie est l’école d’ingénieurs des cantons du Jura, de Neuchâtel et du Jura bernois. Digne héritière de 150 ans d’histoire de formation technique dans l’Arc jurassien et née en 2004 de la fusion des écoles de Saint-Imier et du Locle, elle forme les ingénieurs dont les entreprises de l’Arc jurassien ont besoin et accompagne celles-ci dans leurs activités de Recherche appliquée et Développement (Ra&D).

La formation des étudiants de la Haute École Arc Ingénierie se déroule principalement sur le campus de Neuchâtel, qui accueille les trois autres domaines de la Haute École Arc (HE-Arc): Gestion, Santé et Conservation-restauration. C’est en troisième année que certains étudiants en ingénierie suivent leur cursus dans les locaux du Parc technologique de Saint-Imier (PTSI), à la rue de la Serre.

Sept groupes de compétences sur douze
Agrandi en 2012, le PTSI est le principal site de Ra&D de la HE-Arc Ingénierie. Sept de ses douze groupes de compétences y développent leurs activités:

  • Conception des moyens de production
  • Métrologie et vision industrielle
  • Systèmes informatiques embarqués
  • Technologies d’interaction
  • Analyse de données
  • Imagerie
  • Informatique industrielle

Les activités des cinq autres groupes de compétences de la HE-Arc Ingénierie se déroulent sur les sites du Locle, de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel:

  • Conception de produits centrée utilisateurs
  • Ingénierie horlogère
  • Dispositifs médicaux
  • Ingénierie des surfaces
  • Lean et procédés industriels

Environ septante collaborateurs de la HE-Arc Ingénierie travaillent au PTSI, certains parallèlement à leur activité d’enseignement. Ils y effectuent principalement des projets de recherche pour le compte des entreprises régionales. C’est en effet l’une des missions fondamentales des hautes écoles spécialisées (HES), et de la HE-Arc Ingénierie en particulier, que de conduire des programmes de Ra&D, d’assurer le transfert des nouvelles technologies et d’offrir diverses prestations de services, tout cela en faveur du tissu industriel. La HE-Arc Ingénierie intègre ensuite les résultats de ces collaborations avec l’industrie à son enseignement, pour autant qu’ils ne soient pas confidentiels.


0401 he arc

Un projet phare: le MicroLean Lab

Après avoir dévoilé sa microfraiseuse à 5 axes micro5 lors de l’édition 2016 du SIAMS, la HE-Arc Ingénierie développe actuellement au PTSI une micro-usine autonome, interconnectée et reconfigurable, dans le cadre du MicroLean Lab, une communauté d’intérêts réunissant quatre grands groupes horlogers et une vingtaine de petites et moyennes entreprises. Le but est d’offrir aux divers acteurs de l’industrie microtechnique l’opportunité d’expérimenter le potentiel de l’Industrie 4.0. Le MicroLean Lab ne constitue pas seulement une réponse à la digitalisation mais aussi aux défis socio-économico-environnementaux actuels. Les micro-usines permettront en effet de fabriquer et de consommer des produits de manière beaucoup plus durable et responsable.

 


HE-Arc Ingénierie

MicroLean Lab